Tax on Web 2017 : ouverture !

Ce 25 avril 2017, le site Tax-on-Web ouvre la période des déclarations 2017. Vous avez jusqu’au 13 juillet 2017 pour soumettre votre déclaration via le site.

Quelques informations pratiques si vous utilisez Windows 10

Via Edge (qui est le navigateur par défaut dans Windows 10), il n’est pas possible de se connecter si vous utilisez votre carte d’identité électronique et un lecteur de carte. A la place il faut utiliser Firefox, Internet Explorer ou Google Chrome.

Les propositions de déclaration simplifiée

Entre le 2 et 22 mai 2017, vous recevrez votre proposition de déclaration simplifiée par courrier, ou vous serez averti par e-mail (si vous avez demandé de la recevoir électroniquement).

Si les données mentionnées sont incorrectes ou incomplètes, vous pourrez la modifier via Tax-on-web dès réception du mail, ou à partir du cinquième jour ouvrable après la date d’envoi du courrier.

Pour plus d’information sur la déclaration 2017 allez sur cette page du Service Fédéral Public Finances.

La déclaration fiscale 2016

La déclaration fiscale 2016L’ouverture de Tax-on-Web pour la déclaration fiscale 2016 se fera fin avril, probablement le 26 avril, jour de la conférence de presse destinée à cette nouvelle déclaration.

Par rapport à l’année passée on annonce l’ajout de 38 nouveaux codes, principalement dans le cadre IX (consacré aux emprunts hypothécaires et aux assurances-vie). C’est un effet de notre sixième réforme de l’Etat, qui partage la fiscalité immobilière entre les régions et l’état fédéral.

Cette déclaration fiscale 2016 peut être consultée ici (format PDF).

Avez-vous votre fiche 281.10 ?

Déclaration fiscale 2016En ce début avril 2016, vous devriez déjà avoir reçu votre fiche de rémunérations 281.10 qui sera nécessaire pour remplir votre déclaration fiscale 2015, elle a été établie par votre employeur (avant le 1er mars 2016).

Si vous n’avez pas reçu cette fiche ou si vous l’avez égarée, vous pourrez l’obtenir facilement via le  portail du SPF Finances appelé ‘MY MINFIN’ (http://www.myminfin.be).

Voici à quoi ressemble une fiche 281.10 pour les revenus de 2015 : exemple de fiche

La déclaration fiscale 2015 : plus compliquée

On constate que la déclaration fiscale 2015 est plus longue et donc plus compliquée que la précédente : le formulaire 2015 compte 43 cases supplémentaires. L’origine de ces nouvelles cases vient de la réforme de l’état qui a transféré certaines compétences vers les régions. La plupart des nouveaux codes apparaissent dans le Cadre IX, qui concerne les dépenses liées aux crédits hypothécaires.

Un exemple de formulaire de la déclaration 2015 peut être obtenu ici (PDF 1,91Mb).

Une conférence de presse sera organisée le 28 avril prochain et marquera le début de la période des déclarations fiscales pour 2015, avec très probablement l’ouverture du site Tax-on-Web qui est actuellement en cours de mise à jour :

Tax-on-web en maintenance

Tax-on-web en maintenance

Ouverture de Tax-on-Web 2015 ?

Tax-on-web 2015La période des déclarations fiscales approche et comme chaque année personne ne connait la date d’ouverture de Tax on Web. D’habitude le site ouvre vers le 21 avril.

En attendant vous pouvez vous préparer : l’édition 2015 du guide fiscal du salarié averti est disponible ici.

Le guide inclut tout le nécessaire pour calculer et justifier vos frais réels et ainsi faire une déclaration fiscale beaucoup plus intéressante.

Rappelons que la déclaration des frais réels devient beaucoup plus avantageuse dès que la distance domicile-travail dépasse 20 à 30 km (selon le revenu brut). Découvrez ici quel est le plus intéressant pour vous : le forfait légal ou les frais réels ?

Se faire aider pour sa déclaration fiscale

Le nouvel exercice que constitue la déclaration fiscale peut commencer, en effet les enveloppes brunes ont été envoyées à tous les contribuables et le site Tax-on-Web est ouvert. Toutes les déclarations des revenus 2013 doivent être déposées pour le 16 juillet 2014 au plus tard (si vous utilisez Tax-on-Web).

Comme chaque année, il est possible de se faire aider : de nombreuses sessions sont organisées pour les déclarations papiers et pour les déclarations via Internet. Il suffit de contacter votre bureau local de taxation ou vous rendre à une permanence d’un fonctionnaire de l’administration fiscale. Ces permanences sont organisées pendant la période de remplissage dans certaines communes et centres commerciaux

Pour des conseils plus pointus en matière de déclarations fiscales en Belgique d’autres solutions existent. En particulier pour des simulations de calcul d’impôts, et une stratégie de versements anticipés, ou encore pour la gestion et la préparation des réponses aux demandes de renseignements, aux avis de rectification, ainsi qu’aux réclamations fiscales à introduire (dont le délai est de 6 mois seulement).

Les impôts des personnes physiques peuvent également inclurent l’optimisation en cas de report ou de récupération de pertes professionnelles, de dégagement de plus-values ou encore de déclaration de revenus étrangers. Cela ne se fait pas tout seul d’autant plus que les lois fiscales évoluent chaque année.

Ouverture de Tax-on-web 2014 ?

Tax-on-web 2014La date d’ouverture de Tax on Web 2014 n’a pas encore été annoncée, elle se fait traditionnellement vers le 21 avril. Depuis ce 2 avril 2014, l’application Tax-on-web est fermée pour pouvoir mettre en place la version 2014.

En attendant vous pouvez vous préparer : l’édition 2014 du guide fiscal du salarié averti est disponible ici. Ce guide inclut tout le nécessaire pour calculer et justifier vos frais réels et ainsi faire une déclaration fiscale beaucoup plus intéressante.

Rappelons que la déclaration des frais réels devient beaucoup plus avantageuse dès que la distance domicile-travail dépasse 20 à 30 km (selon le revenu brut). Découvrez ici quel est le plus intéressant pour vous : le forfait légal ou les frais réels ?

Erreurs dans Tax on Web 2012 !

Erreurs Tax-on-Web 2012Ouvert mardi dernier, le 17 avril 2012, le service Tax-on-web 2012 comporte de nombreuses erreurs. La plupart du temps, il s’agit de montants déductibles ou des réductions d’impots qui n’ont pas été indexés.

Le journal l’Echo a reporté des erreurs dans Tax-on-web 2012 : « le SPF Finance n’a pas été très perfectionniste en rédigeant la version 2012 de Tax-on-web « , estime Jef Wellens, fiscaliste chez Kluwer. En rédigeant la déclaration fiscale de l’un de ses clients, il s’est aperçu que, dans plusieurs rubriques, les plafonds de déductibilité n’ont pas été indexés par rapport à l’année dernière.  » C’est la première fois que je constate ce type de fautes, si évidentes « , indique-t-il. « Ce qui est encore plus bizarre, c’est que le montant est correctement adapté dans les feuilles d’information qui s’ouvrent lorsque l’on clique sur l’icône informations« , explique l’expert fiscal.

Près de 10.000 contribuables ont déjà posté leur déclaration sur la version 2012 de Tax-on-web , lancée mardi dernier. Une fois qu’elle a été postée, le contribuable n’a plus la possibilité de la corriger lui-même. S’il constate qu’il y a eu des erreurs dans sa déclaration, le contribuable peut toujours contacter le « bureau de contrôle local » pour faire adapter sa déclaration dans le délai normal, c’est-à-dire avant le 17 juillet. 

Voici quelques exemples d’erreurs constatées :

1) cadre IV : avantages non-récurrents liés aux résultats (bonus)

L’exonération d’impôts a été indexé à 2.358 euros, mais il est resté à 2.314 euros sur Tax-on-web.

2) cadre VII : Déductibilité fiscale pour les dons

Depuis 2011, le montant des dons doit atteindre 40 euros pour être déductible. Sur Tax-on-web, ce montant est encore de 30 euros. « Les dons de moins de 40 euros qui ont pu être déclarés sur Tax-on-web seront sûrement refusés lors du calcul final. L’extrait de rôle sera sûrement adapté« , estime Jef Wellens.

3) cadre IX : Souscription de parts de fonds de développement agréés

La réduction d’impots est limitéé a 300 euros en 2012. Mais sur Tax-on-web, elle est restée bloquée, comme en 2011, à 290 euros

Il y a encore d’autres montants clés qui ne sont pas indexés correctement dans les cadres IV et IX. Jef Wellens détaille ces erreurs sur son compte Twitter @jejohaqui.

«Je tombe des nues, a réagi Francis Adyns, porte-parole du ministère des Finances, interrogé par De Tijd. Je n’étais pas au courant. Vous comprenez qu’il est difficile d’y remédier pendant le week-end. Mais, lundi, nous allons vérifier ça tout de suite
Etant donné que près de 10.000 contribuables avaient déjà posté leur déclaration sur la version 2012 de Tax-on-web samedi soir, le porte-parole a ajouté : «Je pense que seule une petite partie de ceux-ci sont concernés».
Conclusion, il est bon d’attendre quelques jours avant d’envoyer sa déclaration 2012.

Lecteur de carte d’identité pour Tax-on-Web

Lecteur de carte d'identité pour Tax-on-WebPour pouvoir utiliser Tax-on-Web et ainsi réaliser votre déclaration fiscale en ligne, vous devez disposer d’un ordinateur, d’un lecteur de carte d’identité et d’une connexion internet.

Si vous n’en avez pas encore, voici un lecteur de carte d’identité à connecter sur un port USB, il est disponible sur le site Amazon :



Tax on web 2012 est ouvert !

Guide fiscal du salarié averti 2012Ça y est, la déclaration fiscale de l’exercice d’imposition 2012 (revenus de 2011) est accessible via Tax on Web. La date ultime de rentrée des déclarations dans les délais est fixée au 17 juillet 2012.

Le guide fiscal du salarié averti 2012 est également disponible, suivez le lien !

Pour les déclarations papier, la date ultime de rentrée est fixée au 28 juin 2012.

Quelques nouveautés sont à signaler par rapport à l’année passée : quatre nouvelles rubriques ont ainsi vu le jour, notamment pour déclarer le cas échéant les primes reçues du Fonds d’impulsion, les bonus à l'emploi, les dépenses en vue d’économiser l’énergie (encore d’application en 2011), et autres actions de fonds de développement agréés.

Le contribuable peut adresser ses questions au centre d’appel 0257/257.257 ou sur le site du ministère des Finances www.minfin.fgov.be. Les utilisateurs y trouveront également un service d’aide en ligne ainsi que différents calculateurs et simulateurs fiscaux.